pictogrammes_avertissement_risque_de_derapage_pvc_300mm_piece_600271_1_Le projet Intercampus, initié depuis plusieurs années (Cf. fiche technique), arrive à un moment important de son lancement : la déclaration d’utilité publique. Celle-ci était annoncée pour maintenant mais rien n’a encore été communiqué par les élus locaux. L'enquête avait été terminée au cours de l'été 2009.

L’association Amiens-Sud-Ouest a édité une lettre d’information aux habitants concernés. J’en reprends ici le texte que je partage totalement.

Nous constatons :

Au cours de discrètes réunions et « balades » (sic), la Mairie nous amuse : choisissez le nom, imaginez les emplacements, etc. Mais la réalité est plus brutale : Le projet de ZAC Intercampus a totalement été dénaturé.

Le  projet passe de 1.950 à 2.400 logements, Soit +23 % !!!

Ajoutés aux 800 logements de la ZAC Paul Claudel voisine, cela signifie que près de 8.000 habitants supplémentaires vont arriver ici, sans réelle concertation.

Nous dénonçons :

- Le gigantisme d’un projet qui détruira l’esprit « ville à la campagne » du quartier ;

- L’absence totale d’information directe aux habitants ;

- Les élus, hier dans l’opposition contre le projet, aujourd’hui dans la majorité deviennent favorables ;

- La densité des voitures, du stationnement et de la circulation qui deviendra encore plus difficile et dangereuse ;

- La profond bouleversement de nos rues : logements collectifs rue des 4 Lemaire, chemin des plantes offert aux voitures, suppression du stade Delaporte, etc.

Nous proposons :

Une mobilisation ferme et constructive pour que le quartier reste à taille humaine et que la Mairie s’occupe d’abord bien des problèmes des habitants actuels.